Auteurs
Titres
 
 
 
Trois collections, une revue...
« Retour

n° 10 - 1994. Dossier : Bataille et les arts plastiques

 
Revues

Date de parution : 1994
Format :
21 x 29,7 cm.
Reliure : cousu fil de lin
Pages : 200
Illustrations : n./b.
Prix public : 25,78 €
ISBN : 978-2-930174-19-6

Y a-t-il un art de l’angoisse ? C’est une question que Freud suggère dans L’inquiétante étrangeté, une perspective de nature à subvertir les coordonnées de l’esthétique, toujours tributaires du débat grec avec le Beau. Un art et une pratique de l’angoisse, telles furent assurément la vie et l’œuvre de Bataille.

Georges Bataille a marqué La Part de l’Œil, ce dont témoigne bien évidemment son titre, lui-même révélateur de l’esprit dans lequel elle s'est créée. La démarche de Bataille amène à s'interroger radicalement sur tous les présupposés traditionnels de la théorie de l'art de manière telle, que l'on ne peut plus aborder les œuvres selon les procédures de l'esthétique du jugement, du beau, de la valeur et de la représentation.

Nous replaçant dans la longue durée, au-delà des péripéties de l'actualité, Bataille reste l'un de nos plus proches contemporains et en cela l'urgence de sa pensée nous requiert aujourd'hui : nous voici renvoyés à l'exigence, là où le renversement des catégories implique que plus rien n'est assuré, qu'il faut tout reprendre au début, mais comme à reculons, hors toute visibilité ou direction : un art et une pensée énucléés.

Bon nombre des contributions de ce volume peuvent être mises en rapport, nous semble-t-il, par une façon de suivre l'écriture, le tableau, au plus près de leur élaboration.  Ainsi se révèle le travail du sujet peintre, du sujet Bataille, dans la singularité de leurs opérations signifiantes.  La leçon esthétique ne s'énonce plus en termes généraux. Face aux œuvres, nous sommes renvoyés, nous-mêmes spectateurs, à l'impossible de toute totalisation, parce que 'l'excès" n'est plus l'en plus, mais la matière même de l'opération.

Dossier : Bataille et les arts plastiques.

Luc Richir : Liminaire
Véronique Bergen : L’artiste souverain, le maître hégélien et le surhomme
José Barão da Cunha : Le mort, Georges Bataille
Pierre Fédida : Le mouvement de l’informe
Denis Hollier : Autour de livres que Bataille n’a pas écrits
Jean Lancri : Essai sur la main d’“Olympia”
Roger Laporte : Un cri de coq en plein silence
Roland Léthier  : Bataille avec Lacan
Jean Lombardi : Georges Bataille avec André Leroi-Gourhan, l’art du langage
Lucien Massaert : Dans le cercle de l’abjection
Chakè Matossian : Le rat et l’œuf (Bataille, l’Histoire de l’œil et le clin d’œil de Valdés Leal)
Luc Richir : La part de l’œil
Michel Surya : Dieu, la terre, le trou
Jean-Luc Nancy et François Martin : Peinture dans la grotte (sur les parois de G. B.)

Deux lectures de Valéry

Jean-Michel Rey : L’épreuve du sensible. Notes sur Valéry
Holger Schmid : Chanter pour les yeux, temporalité et concept d’œuvre chez Paul Valéry

Recherche par auteur
Q
U
X
Y
0-9
Rechercher une publication

Catalogue des éditions