Auteurs
Titres
 
 
 
Trois collections, une revue...
« Retour

n° 21/22 - 2006/2007. Dossier : Esthétique et phénoménologie en mutation

 
Revues

Date de parution : 2006
Format : 21 x 29,7 cm.
Reliure : cousu fil de lin
Pages : 296
Illustrations : 34 n./b. et 15 couleur
Prix public : 30,50 €
ISBN : 978-2-930174-35-8

Le champ de la phénoménologie est l’un des plus dynamiques tant de la recherche philosophique qu’en matière d’esthétique. Depuis la parution en 1991 du dossier de La Part de l'Œil consacré à “L’art et la phénoménologie” (volume rapidement épuisé) et la traduction dans ce cadre, par Eliane Escoubas, de la “Lettre de Husserl à Hofmannstahl”, abondamment commentée ensuite, quinze ans de travaux et de recherches justifient amplement le projet d’un nouveau bilan en cette matière. Le texte publié ici de Pierre Rodrigo résume une partie du chemin parcouru.

L’on pouvait précédemment faire le constat “d’un consensus général en phénoménologie”, depuis Mikel Dufrenne, Henri Maldiney, Jan Patocka jusqu’à Michel Henri pour soutenir une “exemplarité de l’expérience esthétique”, pour penser l’art à partir de l’assurance “d’une proximité de nature entre l’attitude phénoménologique et l’attitude esthétique”.

L’exploration du “Nachlass” (de l’œuvre posthume) et la traduction, en 2002, chez Million, du volume XXIII des Husserliana – volume abordé ici également par Rudy Steinmetz – témoignent de la volonté opiniâtre de Husserl de “se porter […] à la hauteur […] du phénomène esthétique” et de penser, tout au contraire du consensus susmentionné, “l’irréductibilité de l’esthétique à la phénoménologie”.

Pierre Rodrigo note combien “le sens du phénomène esthétique”, “ le questionnement du statut phénoménologique de l’image et de l’imagination”, “l’étrangeté du phénomène esthétique [sont devenus] pour lui [Husserl] une source de perplexité croissante”, “l’occasion d’une nécessaire remise en chantier de sa théorie”. Husserl recourt au concept de “fiction  perceptive”, “sorte de simulacre délié de toute référence au modèle et à l’image-copie” pour rendre compte de “l’irréductible résistance du phénomène esthétique”.

De même Eliane Escoubas, reprenant Merleau-Ponty, montre comment un “noyau d’absence” au cœur du visible fait de l’œuvre d’art non un “aller au-delà” mais un moyen de “sortir de soi”, “d’être absent de [soi]-même”. Tant les textes de Thierry Lenain, Maud Hagelstein et Tristan Trémeau consacrés au questions soulevées par une mise en relation de l’art minimal et conceptuel avec la pensée phénoménologique que la contribution de Luc Richir reliant Emmanuel Levinas et la psychanalyse ou la recherche de René Lew proposant une lecture croisée du logos chez Heidegger et chez Lacan ou encore le travail de Danielle Lories confrontant Merleau-Ponty et Hans Jonas sont ici, parmi d’autres, des signes des mutations en cours dans le champ de l’esthétique et de la phénoménologie.

Dossier : Esthétique et phénoménologie en mutation

Rudy Steinmetz : Liminaire
Eliane Escoubas : Merleau-Ponty : le corps de l’œuvre et le principe d’utopie
Jacques Garelli : Passivité originaire et transduction poétique
Maud Hagelstein : Georges Didi-Huberman : vers une intentionnalité inversée ?
Sébastien Laoureux : Peinture “abstraite” et affectivité. L'esthétique de la phénoménologie matérielle
Thierry Lenain : Du mode d’existence de l’œuvre dans l’art conceptuel
Danielle Lories : Philosophie, image, peinture. Le monde à l’état naissant selon Merleau-Ponty et Jonas
Stéphanie Ménasé : Comment apprendre à voir d'après Le visible et l’invisible de Merleau-Ponty ?
Pierre Rodrigo : L'image, l’analogon, le simulacre : la question des “fictions perceptives” chez Husserl
Rudy Steinmetz : La conscience d'image, l’attitude esthétique et le jeu de la mimésis chez Husserl
René Lew : Ce que l’inflexion lacanienne de la psychanalyse doit à Heidegger : à propos du logos (Parain et Koyré versus Heidegger)
Tristan Trémeau : De quelques effets idéologiques. Le mythe phénoménologique dans l’art
Lucien Massaert : Mondrian in ’t Gein
Isabel Matos Dias : Entrelacs de peinture : Bibliothèques et Ateliers de Vieira da Silva
Chakè Matossian : Dürer sur l’Ararat. Ou l’Arménie comme lieu des visions prophétiques
Luc Richir : La psychanalyse à l’épreuve du désêtre
Holger Schmid : Homo natura et homo artista dans le règne de la double interprétation
Liliane Meffre : A propos de la conférence de Carl Einstein “Abrégé d’une esthétique”
Carl Einstein : Deux lettres au docteur René Allendy
Carl Einstein : Abrégé d’une esthétique

Recherche par auteur
Q
U
X
Y
0-9
Rechercher une publication

Catalogue des éditions