Auteurs
Titres
 
 
 
Trois collections, une revue...
« Retour

n° 27/28 – 2012/2013. Dossier : Formes et forces – Topologies de l'individuation, Deleuze, Simondon

 
Revues

Date de parution : 2013
Format :
21 x 29,7 cm.
Reliure :
cousu fil de lin
Illustrations :
15 ill. en n./b.
Pages :
344
Prix public :
39,00 €
ISBN :
978-2-930174-45-7

La relation “Formes et forces” est un lieu commun de l’esthétique. Plus de quarante ans après la parution de l’ouvrage éponyme de René Huyghe – ouvrage dont avec le recul se dégage quelque naïveté quant à l’approche des rapports de l’art et de la science –, les patients travaux menés dans le domaine de la pensée de l’art conduisent à élaborer, à partir de cette question, des démarches totalement renouvelées.

On peut trouver les concepts de “forme” et de “force” déjà chez Platon dans l’articulation de la force agissante et de l’Idée. Sans doute attendra-t-on le XIXe siècle, avec Nietzsche et Freud par exemple, pour voir la dynamique formatrice ou créatrice remettre en cause la primauté, jusque là incontestée, de l’instance formelle. Les auteurs de ce dossier aborderont cette question au travers des œuvres de Worringer, Wölfflin, Bergson, Lyotard, Michael Fried, Merleau-Ponty ou encore Levinas et Blanchot.

Ces questions de “forme” et de “force” seront reprises dans la seconde partie du volume en se concentrant sur les relations entre les œuvres de Deleuze et de Simondon. Les collaborations retracent une généalogie de la question de l’individuation remontant aux sources des deux auteurs et révélant leur dette à l’égard de Leibniz, Whitehead, Valéry, Albert Lautman, René Thom, Gilles Châtelet ou encore D’Arcy Thompson pour ne citer que les plus connus.

L’on doit constater que tout se passe comme si l’esthétique s’était simplement détournée de la question de l’individuation pour se pencher systématiquement sur celle de l’interprétation de l’œuvre dans une sorte d’herméneutique généralisée. Non seulement l’esthétique s’est rarement emparée de cette question de l’individuation, mais aussi l’usage qu’il lui arrive parfois de faire des catégories épistémologiques pour pallier à ce défaut, semble si fragile qu’il se confond, à coup d’expédients, avec un discours métaphorique censé lui servir après coup de quelque justification.

Si une esthétique de la réception peut sans doute se satisfaire de l’analyse d’une image arrêtée, d’une forme, d’une Gestalt, de ses significations supposées, l’intérêt pour la logique créatrice, pour la force, la formation, l’individuation ne peut éviter de saisir ce qui opère comme dynamique, comme transformation dans le surgissement des œuvres.

Sommaire

Dossier : Formes et forces

Rudy Steinmetz : Liminaire

Katrie Chagnon : Le conflit phénoménologique de l’œuvre d’art chez Michael Fried

Francis Gaube : Le motif matisséen : une forme aux prises avec des forces

Florent Jakob : Trancher sur la forme ou se laisser fasciner par une seule image : l'intentionnalité comme voie d'accès à l'esthétique

Jacinto Lageira : Les puissances formatives du corps

Danielle Lories : La forme et l’art. Remarques sur le “formalisme” kantien

Claire Pagès : Figural, énergie, affect. Entre force et forme - la figure de Freud et l’inarticulation chez Jean-François Lyotard

Pierre Rodrigo : “Une force lisible dans une forme”. Mouvement et expression dans l'esthétique de Merleau-Ponty

Denis Seron : Phénoménologie de style husserlien et psychologie de la forme : Arguments pro et contra

Rudy Steinmetz : Psychologie, énergie, morphologie et pathologie de l’art

chez Worringer et Wölfflin

Carole Talon-Hugon : La puissance affective des formes. L’abstraction picturale selon la phénoménologie non intentionnelle de Michel Henry

Topologies de l'individuation et plasticité chez Deleuze et Simondon

Jean-Pascal Alcantara : Un schématisme des forces : la fulguration du diagramme, entre Deleuze et Châtelet

Frédéric Bisson : Eléments d’arythmétique. Le rythme selon Whitehead et Deleuze

Jehanne Dautrey : Topologies de l’individuation artistique. Une théorie des catastrophes en art ?

Jean-Claude Dumoncel : Topologie transcendantale & individuation rythmique. Petite métaphysique des vagues océaniques

Judith Michalet & Emmanuel Alloa  : Transductive ou intensive ? Penser la différence entre Simondon et Deleuze

Ludovic Duhem : “Entrer dans le moule”. Poïétique et individuation chez Simondon

Varia

Eliane Escoubas : L’archi-phénoménologie de Gérard Granel

Luc Richir : Un savoir insipide : Descartes ou la mort de la philosophie

Alexandre Saint-Jevin : Du “Style documentaire” à la pornographie numérique : la machine désublimatoire

 

 

Recherche par auteur
Q
U
X
Y
0-9
Rechercher une publication

Catalogue des éditions